Réduire l'impact environnemental

Connexion électrique des navires à quai

Réduction des fumées à quai : la solution CENAQ pour une réduction massive de notre impact environnemental.

CENAQ : Connexion Électrique
des Navires À Quai

CORSICA linea a opéré l’électrification à quai de 3 de ses navires (Paglia Orba, Jean Nicoli, Pascal Paoli) entre la fin 2019 et la fin 2020, grâce à un système de Connexion des Navires A Quai (CENAQ) – et cela en dehors de toute contrainte réglementaire.

De surcroît, le CENAQ met fin aux nuisances sonores et à la vibration des moteurs, améliorant nettement les conditions de vie et de travail des usagers du port, des salariés de la compagnie et des riverains.

Télécharger le Dossier de Presse

Présentation du CENAQ par Aurélien Maillard, Commandant Du Jean Nicoli

Quels sont les bénéfices ?

Suppression des émissions polluantes (dioxyde de carbone – CO2, dioxyde de soufre – SOx, dioxyde d’azote – NOx, particules fines), fin des nuisances sonores et de la vibration des moteurs permettent d’améliorer considérablement les conditions de vie et de travail des riverains, des usagers du port et des salariés de la compagnie.

Comment ça fonctionne ?

1. La charge électrique du navire est transférée à l’alimentation électrique terrestre, sans interruption des services à bord
2. Les émissions dans l’environnement local sont éliminées
3. Les navires peuvent couper leurs moteurs lorsqu’ils sont à quai et se connecter à une source d’alimentation terrestre

CENAQ

Financement : fédérer les secteurs public et privé pour une transition énergétique réussie.

Pour la réalisation du CENAQ, CORSICA linea a bénéficié du soutien de deux partenaires publics : d’un montant total de 4 500 000 d’euros, ce projet est en effet financé à hauteur de 14 % par la Région Sud, de 14 % par l’Agence de la transition écologique (Ademe) et de 72 % par CORSICA linea.

Financement CENAQ CORSICA linea

Une nécessaire continuité méditerranéenne entre Marseille et la Corse.

Inscrit dans le plan « Escales zéro fumée » de la Région Sud (plan d’investissement à hauteur de 30M€ en faveur de l’électrification des navires à quai dans les ports de Marseille, Toulon et Nice), le déploiement de l’électrification à quai de 3 des navires de notre flotte s’envisage également dans une nécessaire continuité territoriale entre Marseille et la Corse.

A cet égard, CORSICA linea œuvre, aux côtés des Chambres de Commerce et d’Industrie ainsi que des ports, pour que ce plan devienne un plan méditerranéen et que s’opère l’indispensable modernisation des infrastructures portuaires insulaires.

CENAQ : les chiffres-clés

3
Navires équipés de la connexion électrique à quai
-80%
Suppression d’au moins 80% des polluants atmosphériques (CO2, SOx, NOx et particules fines) lors de l’escale à quai
11.500
Tension (en volts) de l’alimentation à quai
Système de traitement des fumées

Les systèmes de traitement des fumées : un progrès considérable pour l’environnement

Comment ça fonctionne ?

Le système d’épuration des gaz d’échappement permet d’éliminer les oxydes de soufre mais aussi, dans une certaine mesure, les particules fines.

CORSICA linea a retenu un système de type HYBRIDE, pouvant fonctionner en boucle ouverte (avec rejet d’eau à la mer) ou en boucle fermée (avec un rejet moindre d’eau à la mer).

Des équipements dimensionnés pour rejeter moins de 0,1% Soufre à l’allure maximum des moteurs

› Nous faisons mieux que la réglementation en vigueur;
› Nous anticipons et sommes prêts pour la future zone SECA (« Sulphur emission control area ») en Méditerranée.

Les traitements de fumées
chez CORSICA linea

5
Navires équipés de traitements de fumées permettant une navigation aux normes SECA
-80%
Pourcentage de particules fines éliminées de l’atmosphère
-85%
Réduction des émissions de soufre dans l’atmosphère
Préserver la biodiversité avec REPCET

REPCET : Un dispositif pour limiter les risques de collisions entre les grands cétacés et les grands navires.

Les collisions entre navires et grands cétacés constituent des accidents très préoccupants. En Méditerranée nord-occidentale, 16 à 20 % des baleines retrouvées mortes ont subi une collision.

Consciente de son rôle à tenir dans la protection des cétacés, CORSICA linea a équipé ses navires Monte d’Oro, Pascal Paoli, Paglia Orba, Danielle Casanova, Jean Nicoli et Vizzavona du système de repérage des cétacés, REPCET, porté par l’association Souffleurs d’écume, désormais « Miraceti ».

 

En savoir plus sur REPCET